Afterwork N°5 Communication de Crise

Afterwork N°5 Communication de Crise

Afterwork Communication de crise – 29/11 – GRE

Toute entreprise peut être exposée à une communication de crise ! Du bad buzz sur les réseaux sociaux à la crise profonde qui menace l’équilibre de l’organisation, la situation implique un état d’urgence duquel l’entreprise doit sortir au plus vite. Au plus vite, certes, mais correctement !

Le mot ‘’crise’’ évoque immédiatement un événement négatif voire dramatique. Il s’agit, en fait, d’une rupture d’équilibre dans un processus routinier. Dans l’immense majorité des cas, cette rupture repose sur un dysfonctionnement réel. Pour une entreprise, une situation de crise doit aussi être une possibilité d’améliorer son fonctionnement en subvenant aux causes de la crise. Il n’en reste pas moins que toute crise représente un moment difficile ! D’abord parce qu’elle met en lumière un problème qui implique son fonctionnement et son image, ensuite souvent parce ce problème peut trouver un écho considérable dans les médias. La crise ouvre, en effet, un espace médiatique dont l’entreprise n’est pas maîtresse et dans lequel il est essentiel de positionner l’entreprise afin de pouvoir reprendre la main.

En outre, à l’heure de l’Information à Grande Vitesse (IGV), les nouvelles se propagent de plus en plus vite, elles se partagent facilement et, par le phénomène de viralisation, touchent un public de plus en plus large. Pour les entreprises, cette rapidité de l’information représente un réel risque d’être exposé plus vite et plus largement à la crise… Les réseaux sociaux sont venus, depuis quelques années, apporter une dimension supplémentaire (et plus compliquée) à la communication de crise.

Face à une crise : quelle stratégie de communication adopter ? Comment réagir face aux médias ou sur les réseau sociaux ? Venez échanger vos expériences, parler de vos cas concrets avec nous lors du prochain Afterwork de la Com de l’UPMC.